Ritmer
Accueil     Contact     Plan     Liens     Ritmer ©     Interne     English version
Le Ministère de la Recherche

Présentation RITMER  

Contexte

A la suite de la marée noire consécutive au naufrage de l'ERIKA, qui a atteint une large partie de la façade littorale Atlantique, de la Bretagne aux Charentes, le Comité Interministériel de l'Aménagement et du Développement du Territoire (CIADT) a pris une série de mesures afin d'en traiter les conséquences, d'accroître la prévention de tels risques et de renforcer les moyens de lutte.

Dans ce cadre, il a été décidé de créer un Réseau de Recherche et d'Innovation Technologiques (RRIT) sur le thème "Pollutions Marines Accidentelles et conséquences écologiques".

[Retour en haut de la page]

 

Champ d'actions du réseau

Le domaine des pollutions marines est étendu et le RRIT doit délimiter son champ d'action au sein de dispositifs mis en place par ailleurs : réseau de suivi des conséquences écologiques du naufrage de l'Erika (MATE), activités de recherches scientifiques conduites par des organismes dans le cadre de leurs missions (IFREMER, CNRS, Universités, CEDRE,…), programme de recherche LIT'EAU sur la gestion durable du littoral (MATE), observatoires, … Des recherches technologiques peuvent également être soutenues par les fonds publics dans le cadre des programmes du Comité d'Etudes Pétrolières et Marines (MEFI). La coordination est alors indispensable.

Le champ d'action du réseau RITMER, dans ses limites actuelles, débute après l'évènement, accidentel ou même délibéré (naufrage, déballastage…) provoquant une marée noire ou autre pollution. Il ne s'occupe donc pas, en principe, de la prévention des naufrages ou des autres causes de déversement en mer des polluants, cette question étant traitée par d'autres instances. Le réseau s'intéresse au repérage, à la caractérisation et au suivi des nappes de polluants dans l'espace et le temps, aux procédés technologiques d'intervention, à la protection et à la réhabilitation des écosystèmes littoraux et marins.

Les pollutions chimiques, voire les pollutions par macro-déchets, d'origine accidentelle font partie du champ d'actions du réseau.

[Retour en haut de la page]

 

Objectif

Le réseau RITMER associe des équipes de recherche publique, des acteurs industriels et des opérateurs et gestionnaires publics et professionnels de la mer. Il a pour objectif d'identifier les besoins prioritaires dans le domaine et de susciter et soutenir des actions de recherche coopératives en vue d'accroître les capacités de réponses technologiques. En complément, il conduit des actions de transfert technologique, de communication, de diffusion des résultats, en suivant les orientations définies par le Comité d'Orientation.

Les actions de recherche et développement sont labellisées en vue d'un soutien par des crédits incitatifs de l'Etat, des collectivités locales, … Elles procèdent essentiellement d'une démarche de proposition spontanée.

Le réseau a pour missions d'être à l'écoute de la demande socio-économique, d'identifier les problèmes technologiques, d'animer la communauté scientifique et technique et de rassembler les compétences des laboratoires et entreprises autour de projets de recherche collectifs visant à développer des produits, procédés, méthodes ou services innovants. L'implication de PMI/PME est encouragée. Des collaborations internationales peuvent être recherchées et mises en œuvre.

[Retour en haut de la page]

 

Fonctionnement

Le réseau RITMER est structuré autour d'un Comité d'Orientation et d'une Cellule d'Animation :
  • Le Comité d'Orientation, dont les membres sont issus de la recherche publique, du secteur industriel ou des professionnels de la mer et des donneurs d'ordres dans la prévention et le traitement des pollutions marines littorales, est chargé de la définition des orientations de recherche et de développement, de l'évaluation et de la labellisation des projets.
  • La Cellule d'Animation et de coordination assure le fonctionnement et l'animation du réseau.

[Retour en haut de la page]

 

Modes d'action

Les actions menées par le réseau RITMER sont essentiellement de trois ordres :
  • actions de recherche-développement,
  • animation scientifique et technique par l'organisation de journées thématiques de présentation des travaux réalisés ou d'évaluation,
  • actions de diffusion des connaissances.
Elles sont coordonnées avec les autres programmes de Recherche et Développement en France et à l'étranger, notamment en Europe.

Les projets sont nécessairement coopératifs, c'est-à-dire qu'ils associent un ou plusieurs utilisateurs potentiels des résultats de la recherche, dans le cadre de la lutte contre les pollutions (industriels, professionnels, donneurs d'ordres, …), à un ou plusieurs laboratoires publics de recherche. Ils doivent s'insérer dans la logique industrielle et scientifique décrite précédemment. L'implication des PME/PMI constitue un facteur favorable. L'argumentaire décrivant les objectifs des retombées socio-économiques est un critère essentiel pour la sélection des projets.

[Retour en haut de la page]

 

Lettres du ministère de la recherche

 

Contact RITEAU

Réseau de recherche et d'innovation technologique "Eau & technologies de l'environnement"

 

  © Copyright 2002 - All rights reserved - Ritmer France